Union Sportive du Val d'Issole : site officiel du club de foot de GAREOULT - footeo

Historique du football

Genèse du jeu aux pieds

 

Les Grecs et les Romains avaient des jeux dont les principes peuvent ressembler à des sports d’équipe. De là à en faire le début du football, je n’oserais pas le dire. Plus tard au moyen âge, un jeu venu tout droit en héritage de nos Gaulois, « la soule », y ressemblait beaucoup plus. Certains spécialistes vous affirmerons que ce jeu est l’ancêtre du football, pourquoi pas ! Mais que dire de ce jeux ou les règles ne sont pas fixées et varient d’une région à l’autre. Il s'agit d’un jeu de foule, sans limitation du nombre de participants, de durée (plusieurs jour parfois), ni des coups autorisés ce qui provoque souvent des bains de sang et des règlements de compte.

La popularité de ce jeu inquiétera les rois et autorités qui essaierons de l’interdire, pendant plus de 400 ans, en vain et sa popularité ne cessera d’augmenter en France, en Italie, en Grande Bretagne. On peut penser que ces contraintes assagirent les principes de jeu et celui-ci finit par entrer dans les écoles Britanniques vers 1820. C’est là que des règles plus strictes vont être mises en place et que le jeu sera considéré comme un sport à part entière. L’idée de rencontres amicales entre les écoles oblige celles-ci à uniformiser et rendre commune les règles de ce sport. Cela s’avère difficile car des écoles sont partisantes du jeu aux pieds et d’autres du jeu aux mains et aux pieds. Le détail de l’histoire, je l’ai « pompé » sur un site "ballon-football" et je vous le livre tel quel !

« Fondé en 1857, Sheffield est le premier club de football anglais et le premier club au monde qui soit non scolaire. Il se démarque peu de temps plus tard en jouant au football avec ses propres règles et en fondant même une fédération, la Sheffield Association. En 1862, J. C. Thring, enseignant à l'Uppingham School, située entre Leicester et Peterborough, édite un manuel de football constitué de dix lois, les plus simples selon lui. Il s'inspire beaucoup des règles de Cambridge de 1848. L'ouvrage relance le débat sur la manière de jouer au foot. En 1863, six écoles très influentes décident de se réunir pour élaborer ce nouveau code unique des règles de football. Eton, Harrow et Westminster supportent le jeu au pied. Shrewsbury est incertaine. Le jeu aux mains et aux pieds (rugby-football) est défendu par Rugby et Marlborough. Et on souhaite supprimer les coups de pied ou hacking, les crocs-en-jambe ou tripping et le droit de courir avec la balle. Rugby rompt alors les négociations.

Le 26 octobre de la même année, onze clubs de football et écoles de Londres se retrouvent à la Freemason's Tavern pour trouver un nouvel accord. Tous décident de former une association baptisée Football Association (FA). Mais la mise au point de règles communes s'avère bien compliquée. Ce jour-là, les partisans du rugby-football l'emportent avec Blackheath à leur tête.

Le 14 novembre, les dribbleurs prennent leur revanche lors d'une autre réunion qui se tient avec les footballeurs de Cambridge. Cette fois, la FA adopte quatorze règles pour le football, empruntées à celles de Cambridge et à celles de Thring. Aucun joueur ne peut plus courir avec la balle. Les crocs-en-jambe, les coups de pied sont désormais interdits. Cinq jours après, une rencontre se dispute selon ces lois et se termine par un match nul et un score vierge qui embarrasse.

Néanmoins, le 8 décembre 1863, treize voix contre quatre votent définitivement l'abandon du hacking, du tripping et du port du ballon avec les mains. Les supporteurs du rugby quittent la Football Association et fonderont leur fédération en 1871. En 1869, l'usage des mains est totalement prohibé des règles du football. En effet, jusque-là, si on ne pouvait plus courir ou tenir le ballon entre ses mains, le toucher n'était pas condamné. Seul, le gardien de but se voit accorder le droit de se servir de ses membres supérieurs en 1870. Cette même année voit l'interdiction de la charge.

Enfin, en 1877, la Sheffield Association rejoint la FA après que celle-ci a accepté quelques-unes de ses règles. Désormais, les bases du football sont communes à tout l'Angleterre et il peut se développer sereinement. »

Le football se répand hors de Grande-Bretagne. Le Danemark et les Pays-Bas rentrent dans le cercle des footballeurs et fondent leur association en 1889, suivis de la Nouvelle-Zélande, de l'Argentine, de l'Italie. En 1872, au Havre, naît le premier club français. En 1904, la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) née à Paris à l'initiative d'un français, Jules Rimet. En 1930, 13 pays participent à la première Coupe du monde en Uruguay.

 

Luc Vaissiere (et un extrait du site "Ballon-football")

Aucun événement

BON A SAVOIR !!!

Commerçants, artisants, vous avez besoin de vous faire connaitre.

Contactez nous, nous avons des solutions professionnelles déductibles des impôts !

!06 20 06 02 07